Préférence cantonale: la panacée ?

C’est la nouvelle solution miracle : la préférence cantonale. Donner du travail aux résidents plutôt qu’aux étrangers. Depuis que l’application du 9 février piétine au niveau fédéral, ca bouge dans les cantons. Les Tessinois ont voté en faveur de la préférence cantonale et dans plusieurs cantons romands les sections UDC veulent lancer le débat. Mais est-ce la panacée ? A quel point notre pays a-t-il besoin de main d’oeuvre étrangère ? Et comment la réguler ?

RTS – Infrarouge, 19.10.2016, 21h30